Télécharger : 7 jours pour tout lire plus rapidement – Pierre Gevart en pdf

Lire plus vite : pourquoi ?

Ne le cachons pas, lire vite est aussi devenu un sujet d’orgueil, un idéal à atteindre. Ainsi, l’exemple du défunt président des États-Unis d’Amérique, John Fitzgerald Kennedy, est-il souvent cité : voilà un homme, dit l’histoire, qui était capable, en vingt minutes, de lire chaque matin tous les journaux qu’on déposait sur sa table de travail.

Un véritable exploit, quand on sait qu’aux États-Unis, l’exemplaire dominical du moindre des quotidiens compte plusieurs centaines de pages ! On a coutume de citer aussi telle méthode de lecture japonaise qui permet de lire un roman entier en sept minutes… Sous-entendu, dans un cas comme dans l’autre : voilà un homme, ou un peuple, supérieurement intelligent, puisque capable de tout lire très vite.  Dans un groupe d’amateurs de lecture, il n’est pas rare non plus d’entendre telle ou telle remarque négligemment lancée : « Je lis un, deux livres par jour », ou encore « Un polar, je le lis en une heure »… Mais cela pose la question du sens : « À quoi bon vouloir lire vite ? ». Si la lecture est une distraction, il faut continuer de lire lentement, en savourant. J’ai rencontré un jour une personne qui avait suivi avec succès un cours de lecture rapide, et qui avouait en avoir perdu le sens du plaisir de lire.

Tel n’est pas notre but !  Et puis, à quoi bon lire un roman à toute allure ? On ne lit pas un roman pour battre un record ou pour aligner des volumes sur les rayons de sa bibliothèque, mais par pur plaisir.

Il faut aussi en apprécier l’ambiance, le style, l’intrigue, même s’il est vrai qu’on accélère parfois le tempo pour connaître plus vite le dénouement d’un polar… N’oubliez jamais cette règle, que je vous rappellerai d’ailleurs avant de terminer ces pages : ce n’est pas parce qu’on a appris à lire plus vite qu’on est toujours obligé de lire plus vite !  Mais, bien entendu, à la question : « Pourquoi lire vite ? », votre réponse est là, toute prête : « Pour gagner du temps ! ». Notamment si vous suivez des études ou préparez un concours. On imagine souvent que lire plus vite consiste à utiliser des méthodes de lecture habituelles, mais avec davantage de performance.

7 jours pour tout lire plus rapidement – Pierre Gevart

Leave a Comment